Bonjour à tous, comme vous vous en doutez (puisque c’est écrit partout sur mon site), je m’appelle Anaïs Fournout !

Je propose différentes prestations en Webmarketing telles que du SEO, du SEA et des Social Ads.

Le freelancing est un mode de travail qui s’est proposé à moi lors de différentes étapes de ma vie professionnelle. En passant par le bénévolat, les projets freelances, le choix de mes prestations et le slashing, je vous explique mon parcours.

radio-anais-fournout

Devenir freelance : Pourquoi j’ai franchi le pas

Mes débuts en tant que freelance sont plutôt un concours de circonstance.

Souhaitant être intégrée rapidement dans le monde professionnel, j’ai choisi des études en ce sens comme un Bac Pro vente (prospection, négociation) et un BTS communication.

L’aspect technique de ces formations ont rapidement développé mon envie de mettre en pratique mes connaissances et mes savoirs faire.

Mes débuts en tant que consultante bénévole pour des associations

En 2014, je m’inscrivais sur des sites de bénévolat pour aider des entrepreneurs ou des associations à mettre en place leur stratégie d’acquisition ou leur communication.

Pendant deux ans (les deux années de mon BTS), j’ai pu travailler sur des projets très enrichissants à côté de mes études. Ce qui m’a permis de monter rapidement en compétence et de me faire connaître. Tout en ayant la satisfaction d’avoir aidé des personnes à développer leurs projets.

Par la suite, j’ai quitté la ville de Grenoble pour poursuivre mes études chez Audencia SciencesCom à Nantes. Ce qui, à cause de la distance et du manque de temps, m’a obligé à laisser mes missions bénévoles de côté.

8 mois plus tard, mon Bachelor en Communication en poche, j’ai recommencé à vouloir travailler sur des projets en dehors du cadre scolaire.

J’ai tout d’abord pensé au bénévolat, puis je me suis demandé « Pourquoi ne pas vendre mes services de consulting ? ».

Travailler partout dans le monde

Le bénévolat est très enrichissant d’un point de vue humain. Toutefois, ces prestations demandent beaucoup de temps et de l’investissement. J’ai donc cherché un moyen de pouvoir faire des bénéfices sur le temps et l’expertise que je pouvais partager.

Egalement, je souhaitais pouvoir voyager. Ainsi, l’idée de réaliser des missions dans mon domaine, tout en voyageant m’a alors semblée plutôt séduisante.

C’est comme cela que, motivée par l’idée de m’investir dans des projets tout en voyageant, je créer mon statut d’autoentrepreneur.

Une fois mon numéro SIREN en main, je m’inscris directement sur plusieurs plateformes de mise en relation, je reprends contact avec mes anciens « clients », puis je pars à la recherche de ma première prestation.

J’ai rapidement retrouvé le plaisir de m’investir sur ce type de projet. Sauf que cette fois-ci, je cumulais les revenus nécessaires pour payer mes frais de voyage.

Choisir ses horaires, son lieu de travail, ses clients, ses missions … j’ai été séduite par la liberté que pouvait m’offrir ce mode de travail.

voyager en travaillant

J’ai donc acheté un billet d’avion et, accompagnée de mon ordinateur, j’ai débuté mes missions depuis l’étranger. Mes activités de Consulting ne nécessitant qu’une connexion internet et un forfait adapté pour communiquer avec mes clients, ma situation géographique ne posait aucun souci.

En me créant un cadre de travail tout en me laissant du temps libre, j’ai pu débuter des missions dans un pays, les terminer dans un autre, puis rentrer en France en ayant totalement financé mes voyages.

Comment j’ai déterminé mes prestations en fonction de mon expertise

Déterminer ses prestations peut être complexe lors qu’on débute. Ce qui fait qu’à mes débuts, j’ai pu travailler sur des missions assez disparates, de la communication aux stratégies commerciales.

Ma découverte du SEO

En faisant de la veille sur des sites spécialisés sur le webmarketing, je me suis intéressée au SEO. Par la suite, j’ai suivi plusieurs formations en ligne et j’ai mis place une veille régulière sur le sujet.

J’ai également commencé à me former sur les techniques de rédaction SEO, certainement l’aspect le plus simple du domaine. Ainsi, suite à ça, j’ai pu proposer de la rédaction d’articles optimisés pour le référencement naturel.

Souhaitant vraiment approfondir mes connaissances en référencement naturel, j’ai intégré le service SEO d’une agence digitale.

Technique, sémantique, expérience utilisateur, notoriété… lors de cette expérience de 7 mois, j’ai découvert et je me suis passionnée pour les différents aspects de cette discipline.

Ainsi, j’ai pu repositionner mon offre de prestation en l’orientant sur le référencement naturel.

Les campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux

Parallèlement à cette expérience en SEO, je proposais des prestations de social média management.

J’ai donc commencé à me renseigner sur le fonctionnement des publicités pour les proposer à mes clients, en complément de mes prestations d’animation.

Ainsi, par une veille régulière, plusieurs formations en ligne et des tests sur mes sites, j’ai pu développer mes compétences en Social Ads.

J’ai pris en main la plateforme publicitaire de Facebook (Business manager) ainsi que celle de Linkedin (Campaign manager).

Ce qui m’a permis de ré-orienter mes prestations en social média management sur de la publicité.

Les campagnes publicitaires en SEA

En lien avec les publicités sur les réseaux sociaux et le SEO, j’ai pu développer mes compétences en SEA (Publicité sur le réseau de recherche).

Le SEA et le SEO sont des domaines complémentaires. Lorsqu’un utilisateur tape une requête sur Google, le SEO permet de se positionner sur les résultats naturels de la SERP, alors que le SEA diffuse des résultats sponsorisés.

En reprenant la gestion du compte Google Ads de l’entreprise où je travaille actuellement, j’ai pu développer cette expertise pour intégrer le SEA dans mes prestations.

Freelance et salarié : comment je combine plusieurs projets et activités ? 

Actuellement, je ne travaille pas exclusivement comme freelance. J’ai une autre activité qui me permet de renforcer mes compétences quotidiennement.

Il peut sembler complexe de combiner plusieurs activités, mais en soit, il s’agit surtout de rigueur et d’organisation.

A l’image des slasheurs, lorsqu’on souhaite combiner les activités, il est essentiel de créer un planning de travail réaliste. Et surtout, de le respecter.

Ainsi, je sélectionne des missions qui me permettent d’organiser mon temps de travail comme je le souhaite, et surtout de pouvoir étaler les prestations les plus conséquentes sur plusieurs semaines.

En effet, il serait impossible pour moi d’accepter une prestation à 30h/semaine, à n’importe quelle période de l’année.

Pour des soucis de qualité de livrable, je n’hésite pas à refuser des missions nécessitant un volume horaire important sur une courte période. Je préfère passer à côté de certains projets (bien qu’ils puissent être très intéressants) que de bâcler mes prestations.

Ce qui ne semble pas déranger mes clients actuels.

Petit mot de fin

Travailler comme freelance et combiner les activités, c’est se challenger en quotidien, tout en apprenant jour après jour.

Si vous souhaitez échanger sur votre SEO, SEA ou que vos réseaux sociaux, n’hésitez pas à me contacter.

Vous pouvez aussi suivre mon blog sur lequel je vous partage des conseils, des connaissances et de l’actualité sur mes domaines.

Où me trouver ?

Retrouvez-moi sur mes réseaux sociaux et sur certaines plateformes de freelance