L’erreur HTTP 500 indique une erreur au niveau du serveur. Comme pour l’erreur 404, ce code serveur rend vos pages indisponible, mais pas pour les mêmes raisons. Définition et explication dans cet article.

HTTP erreur 500 : qu’est-ce que c’est ?

L’erreur HTTP 500 « Internal Server Error » est une erreur redoutée, qui se produit toujours de façon soudaine et au moment le moins opportun. Il faut savoir qu’il existe plusieurs codes erreurs d’état 500 : 500, 501, 502, 503, 504, etc. Ils ont tous une signification différente. Ici, l’erreur HTTP 500 indique donc que le serveur qui héberge le site rencontre une difficulté inattendue et qu’il n’est pas en mesure de répondre à la demande. Cette demande étant par exemple d’afficher une page.

Cette erreur peut prendre plusieurs appellations en fonction du serveur, mais elles ont toutes la même signification.

D'où viennent les erreurs 500 ?

Les erreurs HTTP 500 se présentent lorsque le serveur a rencontré une condition inattendue, l’empêchant de répondre à la demande de l’internaute. Ces erreurs peuvent être causées par une erreur du côté de l’utilisateur. La seconde désigne un problème avec le serveur. Voici quelques autres raisons possibles à une erreur 500 :

  • Une erreur de permission : les autorisations des fichiers et dossiers ne sont pas correctement définies.
  • Une erreur dans les scripts CGI/Perl : les scripts peuvent être incorrects.
  • Un code incorrect dans .htaccess.
  • Un PHP-Timeout : le délai d’attente pour l’accès à une ressource extérieure est trop long.
  • Et un PHP-Memory-Limit : la mémoire est dépassée par un processus et ce dernier ne peut s’exécuter correctement.
  • Des plug-ins et thèmes incompatibles qui affectent l’intégralité du site web.

Comment résoudre une erreur 500 ?

La grande question reste donc : comment réparer cette erreur HTTPS 500 ? Il est courant de se sentir désarmé face à une erreur de serveur. Il existe plusieurs méthodes. Si le problème vient du serveur, ou si sa résolution vous semble trop complexe, sollicitez votre hébergeur.

Recharger la page

Dans un premier temps, l’internaute peut essayer de recharger la page. Cette astuce semble un peu « facile », mais elle fonctionne dans un grand nombre de cas ! Il suffit d’attendre quelques minutes avant de recharger la page. Si vous rencontrez l’erreur HTTPS 500, vous pouvez aussi essayer d’effacer la mémoire cache de votre navigateur avant de rafraîchir la page.

L’outil downforeveryoneorjustme.com

En collant l’URL de la page rencontrant l’erreur HTTPS 500 sur l’outil downforeveryoneorjustme.com, vous pourrez alors savoir si le problème concerne tous les internautes ou seulement vous.

Permissions, extensions et thèmes

Une erreur de permission peut aussi être à l’origine d’une erreur HTTP 500. Assurez-vous que toutes les permissions soient correctes avant de rafraîchir la page. WordPress vous guide ici : modification des permissions de fichiers.

Pour corriger l’erreur 500 causée par une incompatibilité de thème ou de plug-ins, vérifiez que ceux-ci sont bien à jour. Désactivez-les un à un pour trouver celui qui se montre défaillant et ainsi pouvoir le remplacer ou le supprimer de votre site.

Limite de mémoire PHP

Si une limite de mémoire est à l’origine du code erreur HTTP 500, il vous faudra soit augmenter la limite de mémoire PHP dans cPanel, dans Apache, dans le fichier php.ini ou dans wp-config.ph.

Vous pourrez aussi réinstaller le cœur de WordPress ou résoudre un code erreur 500. Un problème de connexion à la base de données peut aussi être à l’origine de votre problème. Dans ce cas, contactez votre hébergeur pour trouver une solution.

Vous souhaitez en apprendre plus sur les codes erreurs 404 ou encore sur le code de réponse 200 ou les redirections 301 ou les codes 302 ? Retrouvez mon glossaire SEO.

Catégories : Définition SEO

0 commentaire

Laisser un commentaire